[Aller au menu]

Service de chirurgie orale / Odontologie

Le service de chirurgie orale réalise la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies congénitales ou acquises, réelles ou supposées, de la bouche, des dents, des maxillaires et des tissus attenants, dans le respect des modalités fixées par le code de déontologie de la profession.

Cette activité inclut notamment la pose d’implants dentaires et la chirurgie reconstructrice pré-implantaire par greffes osseuses. Du fait de sa spécialisation chirurgicale le service ne réalise pas les soins dentaires conventionnels (prévention et traitement des caries dentaires, détartrages …) ni la prothèse dentaire traditionnelle (couronnes, bridges, appareils amovibles). Toutefois certains types de prothèses, sur implants exclusivement, sont réalisés.

Les patients sont adressés par le médecin traitant ou le spécialiste, par le chirurgien dentiste traitant ou par le chirurgien dentiste spécialiste en orthopédie dento-faciale.

La prise en charge est pluridisciplinaire.
Toutes les informations concernant une intervention sont délivrés pendant la consultation. Des examens complémentaires peuvent être demandé et en particulier la radiographie de type cone beam.

La secrétaire médicale réalise le dossier d’hospitalisation et donne les différents rendez vous.
L’hospitalisation est sans dépassement d’honoraire et les soins en implantologie sont soumis à un devis préalable.
Les interventions sont réalisées dans le cadre d’une hospitalisation ambulatoire. L’intervention est réalisée dans les blocs opératoires de la clinique mutualiste de Pessac. Les patients sont contrôlés en consultation post opératoire systématique.

TYPES D'INTERVENTION PRATIQUEES

Seule spécialité chirurgicale reconnue par l’ordre des chirurgiens-dentistes, les interventions les plus fréquentes en chirurgie orale sont:

L’EXTRACTION DES DENTS DE SAGESSE

  • Les avulsions des dents de sagesse ou troisième molaires, (appelées germes lorsque les racines sont absentes ou incomplètes) sont indiquées en raison d’un mauvais positionnement, d’un manque de place, d’accidents douloureux, inflammatoires, infectieux, tumoraux…
  • L’intervention peut s’effectuer sous anesthésie locale mais le plus souvent sous anesthésie générale, en fonction du caractère invasif de l’acte (nombre de dents, profondeur d’inclusion, situation anormale …) et/ou du statut médical du patient (pathologie médicale, coopération, état psychologique…)
  • Les suites opératoires normales sont: l’œdème (gonflement des joues), la douleur, la limitation de l’ouverture de la bouche, ainsi qu’un petit saignement de quelques heures.
  • Tout acte chirurgical, même bien mené, comporte des risques de complications immédiates ou tardives, qui doivent cependant être relativisés au regard des bénéfices attendus

LA RESECTION APICALE

  • Les granulomes apicaux sont des lésions apparaissant à l’extrémité des racines dentaires et découvertes sur des radiographies. Leur taille varie de 1 millimètre à 1 centimètre de diamètre. L’origine est bactérienne. Le traitement consiste au curetage du granulome, à la résection de l’extrémité de la racine et à l’obturation étanche du canal dentaire. Cette intervention est indiquée lorsque le retraitement du canal est impossible ou lorsqu’il a échoué.
  • Dans certains cas le granulome est envoyé au laboratoire d’anatomo-pathologie pour une lecture histologique.
  • Tout acte chirurgical, même bien mené, comporte des risques de complications immédiates ou tardives, qui doivent cependant être relativisés au regard des bénéfices attendus :

LA DESINCLUSION CHIRURGICALE

  • Toutes les dents peuvent être bloquées (incluses) et ne pas faire spontanément leur éruption. Hormis les dents de sagesse, il s’agit le plus souvent des canines. L’indication de désinclusion est d’ordre orthodontique et le traitement associe un dégagement chirurgical de la couronne de la dent incluse et la mise en place d’un système de traction.
  • L’intervention peut s’effectuer sous anesthésie générale, en fonction du caractère invasif de l’acte (nombre de dents incluses, profondeur d’inclusion, situation anormale …) et/ou du statut médical du patient (pathologie médicale, coopération, état psychologique, âge du patient…)
  • Tout acte chirurgical, même bien mené, comporte des risques de complications, qui doivent cependant être relativisés au regard des bénéfices attendus :

DOMAINES DE COMPETENCES

Elle comprend entre autres comme domaines de compétences qui sont détaillés dans le référentiel de la spécialité :

  • Les avulsions simples,
  • Les avulsions complexes des dents incluses, enclavées, surnuméraires ou ectopiques
  • Chirurgie du périapex, kystes et tumeurs bénignes des maxillaires.
  • Chirurgie à visée orthodontique ( Mise en place d’un dispositif de traction, chirurgie alvéolaire, aménagement tissulaire, dégagement chirurgical de dents incluses)
  • Chirurgie pré-prothétique des tissus mous et durs.
  • Chirurgie pré-implantaire et implantaire.
  • Traumatologie des bases maxillaires, des bases mandibulaire & alvéolo-dentaires.
  • La prise en charge des patients ayant subi ou devant subir une irradiation cervico-faciale et des patients ayant une pathologie et/ou une pathologie intercurrente (cardio, néphro…) .
  • La chirurgie des communications bucco-sinusiennes et bucco-nasales.
  • Les lésions et tumeurs bénignes de la muqueuse buccale (kyste des lèvres , fibrome, épulis)
  • Le dépistage des lésions et tumeurs malignes de la cavité buccale, des maxillaires et de la mandibule. .
  • Traitement des maladies parodontales (surfaçage)

 DOMAINES MEDICAUX

  • Dermatologie buccale
  • Dépistage des lésions et tumeurs malignes de la cavité buccale, des maxillaires et de la mandibule
  • Douleurs oro-faciales
  • Pathologies de l’appareil manducateur.
  • Pathologies des glandes salivaires
  • Les douleurs oro-faciales et de l’appareil manducateur sont prises en charge avec le chirurgien dentiste, le kinésithérapeute et parfois l’ostéopathe.

 

 

L'activité de ce service est assurée par :